Les potentialités du marché de la Fabrication Additive sont impressionnantes. Le Cabinet d’Etude Wohlers Associates estime que d’ici 2017, le marché de l’impression 3D triplerait, une autre étude provenant du portail statistiques Statista, estime que le marché mondial passerait de 1,7 Milliard de Dollars en 2011 à 10, 8 Milliards en 2021. La même source estime que le marché des matériaux et des services liés serait multiplié par 4, 5 entre 2014 et 2018 (de 3,8 à 16,1 Milliards) [1]

Une autre société d ‘étude, qui au vu du développement majeur de cette industrie, a estimé la taille du marché en 2013, matériels, matériaux et services associés à 2,5 Milliards et prévoit un marché de 8 Milliards en 2014 pour atteindre 16,2 Milliards en 2018 soit une croissance annuelle de près de 45,7 % (CAGR) (étude Canalys) [2]

Il faut noter également que le marché des imprimantes 3D qui a connu un fort développement ces dernières années par l’engouement des « maker » et autres hobbyistes est en train de s’ouvrir à l’avantage des entreprises qui découvrent les bénéfices et les avantages de la Fabrication Additive pour leur activité.

Une étude de Gartner du mois de septembre 2013 estime que les entreprises représenteront plus de 80% des revenus liés au marché des imprimantes 3D et une part non négligeable des achats d’imprimantes 3D.

Une récente étude de Gartner, indique l’évolution de la répartition des achats d’imprimante 3D entre le particulier et l’entreprise. Le particulier sera clairement un fort contributeur à l’achat d’unité (par forcément en chiffre d’affaire.) Par contre il est clair que c’est dans le secteur de l’entreprise que se fera la croissance du marché du consommable (matériaux).

Dans le cadre de l’adoption de la Fabrication Additive, par les entreprises, il apparait d’après l’étude de PWC et Zpryme qui date de février 2014 (US), que près d’un tiers des gros industriels américains en est déjà équipé.

Il est également à noter que les entreprises de moins de 500 employés ne sont pas en reste par rapport aux entreprises plus importantes, avec 59% des petites entreprises contre 75% pour les plus importantes, qui expérimentent la FA pour déterminer comment celle-ci peut être utilisée, ou en l’utilisant pour le prototypage et voir même pour produire pour 10% d’entre elles. [3]

 

Les 10 technologies de l'année 2015 par Gartner

Les 10 technologies de l’année 2015 par Gartner

 

En conclusion, La Fabrication Additive, classée troisième technologie de l’année 2015 par Gartner, représente un marché en pleine croissance aussi bien en B2B qu’en B2C. Bien que les différentes estimations des cabinets d ‘étude divergent en valeur absolue, la tendance est nettement à la croissance et bien qu’elle ne représente à ce jour qu’une infime partie du marché industriel, la Fabrication Additive est amenée dans les deux décennies à venir à prendre une part d’autant plus importante que ses possibilités bouleverseront l’industrie traditionnelle, non pas en la remplaçant, mais en infiltrant toutes les parties de celle-ci la rendant plus agile, plus économique et potentiellement plus durable pour la planète.

[1] www.statista.com

[2] www.canalys.com

[3] www.pwc.com