Une récente étude du cabinet PwC indiquerait que l’impression 3D est finalement une solution viable pour la fabrication en quantité.  Et il apparaitrait que l’industrie se réveille à cette technologie de rupture.

Les dépenses augmentent

Avec 11 Milliards de dollars d’achat de matériel de fabrication additive en 2015, la fabrication additive bat un nouveau record, et le cabinet PwC estime qu’a l’horizon de 2019 les achats représenteront près de 27 Milliards de dollars.

L’utilisation explose

Aujourd’hui près de 71% des fabricants américains ont recours d’une manière ou d’une autre à l’impression 3D et 42 % des entreprises sondées pense l’utiliser pour une fabrication en quantité dans les 3 à 5 ans.

Faut-il se lancer ?

La rapidité avec laquelle les avancées technologiques sont lancées, fait qu’il est difficile pour une entreprise de se lancer sans prendre un risque financier et technologique.
Néanmoins il serait dangereux de ne pas surveiller cette technologie comme le lait sur le feu.

L’avenir de la Fabrication Additive

Aujourd’hui les acteurs majeurs de l’aéronautique mais aussi de la chaussure de sport, envisage l’impression 3D non pas comme une curiosité mais comme un élément de leur workflow indispensable dans les très proches années à venir.