3DImplant

Implant imprimé en 3D

L’impression3D est discrète dans le domaine de la Santé, néanmoins cela va changer dans les prochaines années, et l’on peut prévoir qu’à l’horizon de 2025, le monde de la Santé sera profondément transformé par cette technologie comme elle le sera par la robotique et l’Intelligence Artificielle.

Le site de la NCBI (National Center for Biotechnology Information), qui recense les publications médicales, confirme cette prévision ; de 1989 à 2013 près de 1200 publications contenant le terme impression3D ou « 3DPrint » ont été publiées.
En 2017, il en a été publié 1118 à ce jour. Cette accélération démontre bien l’intérêt grandissant des différents acteurs de la Santé pour l’impression3D qui permet de développer des méthodes révolutionnaires dans tous les domaines du vivant.

Pourquoi un tel engouement ?

Tout simplement car, de par ses caractéristiques, l’impression3D offre au monde de la santé une solution qui permet dès aujourd’hui de fabriquer des prothèses à un prix dérisoire, de fabriquer des implants personnalisés qui sont « colonisé » par l’os pour une intégration complète, d’imprimer des gouttières, des dents en métal et céramique économiquement. Mais aussi de préparer les opérations chirurgicales afin de sécuriser et fiabiliser celles-ci.

Demain, les recherches montrent que nous imprimerons des médicaments plus performants car personnalisé pour le patient (le FDA a déjà approuvé le premier médicament imprimé, un antiépileptique du laboratoire Aprecia), ainsi que nous fabriquerons des organes comme les reins, le foie et le cœur à partir de cellules souches du patient sans risque de rejet.

Récemment, une équipe de recherche chinoise a remplacé sur des singes 2 cm d’artère par de l’artère en impression3D, un mois plus tard l’implant était totalement intégré et fonctionnait à l’identique. (http://edition.cnn.com/2017/01/10/health/china-3d-printed-blood-vessels/index.html)
Ceci est un exemple du profond changement du monde de la Santé en cours. Dans les années à venir, les dons d’organes ne seront plus nécessaires, on fabriquera votre organe à partir de vos cellules, la médecine médicamenteuse deviendra personnalisée et la médecine se transformera d’une médecine de réparation vers une médecine de « remplacement »

Et donc oui, une nouvelle médecine est naissante.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à suivre ma curation là : https://www.scoop.it/t/digital-marketing-by-sivende
Ou là
https://www.linkedin.com/in/guillaumeriottot/